[Republication] Aperçu national: Niveau d’activité d’apprentissage en ligne de la maternelle à la 12 e année

/, State of the Nation/[Republication] Aperçu national: Niveau d’activité d’apprentissage en ligne de la maternelle à la 12 e année

[Republication] Aperçu national: Niveau d’activité d’apprentissage en ligne de la maternelle à la 12 e année

Nous avons remarqué que les chercheurs du projet de la situation nationale du e-learning en M-12 au Canada en partenariat avec CANeLearn ont publié cette information il y a quelques jours.


La population totale d’élèves de la maternelle à la 12e année au Canada en 2016-2017 était d’environ 5.1 millions. S’appuyant à la fois sur des données réelles et estimées, le nombre d’inscriptions à l’apprentissage en ligne était de 812 033, soit 17.7% de la population totale d’élèves de la maternelle à la 12e année (voir tableau 1). L’activité globale d’apprentissage en ligne combinait l’ensemble des élèves de la maternelle à la 12e année inscrits à la formation à distance et à la formation en ligne ainsi que ceux qui étaient inscrit à l’apprentissage mixte.

Tableau 1. Sommaire de l’activité d’apprentissage en ligne de la maternelle à la 12e année, par province et territoire en 2016-17

Nombre d’élèves de la maternelle à la 12e année Nombre d’inscriptions à l’apprentissage en ligne Pourcentage
NL 66,323 ~8,000 12.1%
NS 119,383 ~54,000 45.2%
PE 20,131 89 0.4%
NB 98,906 9,179 9.3%
QC 1,003,322 ~47,900 4.8%
ON 2,003,253 ~559,000 27.9%
MB 183,304 8,941 4.9%
SK 177,787 ~8,500 4.8%
AB 704,813 ~50,000 7.1%
BC 635,037 ~63,350 10.0%
YT 5,122 1028 20.1%
NT 8,449 79 0.9%
NU 9,728 ~40 0.4%
Fédéral ~107,000 1,927 1.8%
Total 5,142,548 812,033 15.7%

Le plus haut niveau d’activité d’apprentissage en ligne en chiffres bruts se situait en Ontario (selon des estimations récentes), mais, proportionnellement au nombre d’élèves, c’est la Nouvelle Écosse, suivie de près par Terre-Neuve-et-Labrador, qui démontrait le niveau le plus élevé. Dans le cas de la Nouvelle-Écosse, de Terre-Neuve-et-Labrador, ainsi que pour l’Ontario, ce chiffre provient en grande partie d’estimations de l’activité d’apprentissage mixte enregistrée par les systèmes d’inscription en éducation gérés par la province.

En s’appuyant sur des données d’inscription réelles et estimées, le nombre d’élèves participant à la formation à distance et à la formation en ligne seulement était de 277 603, soit 5.4% de la population totale d’élèves de la maternelle à la 12e année. (voir tableau 2)

Tableau 2. Sommaire de l’activité de formation à distance et en ligne pour les élèves de la maternelle à la 12e année, par province et par territoire, pour 2016-17

Nombre d’élèves de la maternelle à la 12e année Nombre d’inscriptions à l’apprentissage à distance et en ligne Pourcentage
NL 66,323 968 1.5%
NS 119,383 ~2,600 2.2%
PE 20,131 89 0.4%
NB 98,906 3,262 3.3%
QC 1,003,322 ~42,600 4.2%
ON 2,0élé03,253 ~91,000 4.5%
MB 183,304 8,941 4.9%
SK 177,787 ~8,500 4.9%
AB 704,813 ~50,000 7.1%
BC 635,037 57,046 9.0%
YT 5,122 189 3.7%
NT 8,449 79 0.9%
NU 9,728 ~40 0.4%
Federal ~107,000 1,289 1.2%
Total 5,142,548 277,603 5.4%

Cette année encore, tout comme par le passé, la Colombie Britannique détient le record du plus haut niveau d’activité rapportée en ce qui concerne les programmes de formation à distance, des programmes en ligne et/ou de cours, suivie de près par l’Alberta. La proportion de 5.4% d’élèves de maternelle à la 12e année participant à l’apprentissage à distance et en ligne à travers le pays représentait une diminution du niveau de participation globale par rapport à l’année scolaire précédente (voir le tableau 3 qui fournit les estimations de l’activité à distance et en ligne des élèves de la maternelle à la 12e année depuis l’année 1999-2000)

Tableau 3. Inscription aux programmes de formation à distance et en ligne au Canada pour les élèves de maternelle à la 12e année

Année Nombre d’inscriptions pour la formation à distance Pourcentage d’élèves participant à l’éducation à distance
1999-2000* ~25,000 0.5%
2008-09 ~140,000 2.7%
2009-10 150,000-175,000 2.9%-3.4%
2010-11 207,096 4.2%
2011-12 245,252 4.9%
2012-13 284,963 5.2%
2013-14 290,185 5.4%
2014-15 311,648 6.0%
2015-16 293,401 5.7%
2016-17 277,603 5.4%

* (Fédération canadienne des enseignants et des enseignantes, 2000)

En termes de proportions, le nombre d’élèves de la maternelle à la 12e année participant à l’apprentissage à distance et en ligne est resté relativement stable au cours des dernières années (c’est-à-dire en deçà de 0.8% pendant cette période). Toutefois, si on se base sur les chiffres bruts, le nombre d’élèves participant à l’apprentissage à distance et en ligne a baissé au cours des trois dernières années (après avoir grimpé de façon systématique pendant 16 années). Des chercheurs de projet croient que cette décroissance représente vraisemblablement une combinaison de la variabilité au niveau de la précision de la collecte de données et un glissement véritable de l’apprentissage à distance et en ligne vers des contextes d’apprentissage mixte.

Alors que l’apprentissage mixte représente une tendance marquée auprès des élèves de la maternelle à la 12e année, les estimations disponibles les plus plausibles indiquent que cette tendance s’accentue de façon importante. Une estimation des données d’inscriptions indique que les élèves inscrits à l’apprentissage mixte étaient au nombre de 657,985, soit 12.8% de la population totale des élèves (voir tableau 4).

Tableau 4. Sommaire de l’activité de l’apprentissage mixte chez les élèves de la maternelle à la 12e année par province ou territoire pour l’année 2016-17

Nombre d’élèves (M-12e année) Nombre d’inscriptions en apprentissage mixte Pourcentage
NL 66,323 ~8,000 12.1%
NS 119,383 ~54,000 45.2%
PE 20,131
NB 98,906 5,917 6.0%
QC 1,003,322 ~5,300 0.5%
ON 2,003,253 ~468,000 23.4%
MB 183,304
SK 177,787
AB 704,813
BC 635,037 ~6,300 1.0%
YT 5,122 830 16.2%
NT 8,449
NU 9,728
Fédéral ~107,000 638 0.6%
Total 5,142,548 657,985 12.8%

Tel qu’indiqué ci-dessus, l’activité d’apprentissage mixte à Terre-Neuve-et-Labrador, ainsi qu’en Nouvelle-Écosse et en Ontario, est basée sur les inscriptions provenant du système provincial de gestion de l’apprentissage. Même si les inscriptions à l’intérieur d’un système de gestion d’apprentissage constituent un bon indicateur de l’activité virtuelle, elles peuvent être trompeuses. Par exemple, le tableau 8 illustre l’apprentissage mixte que ce rapport a estimé au cours des trois dernières années ainsi que le cadre de cette estimation.

Tableau 5. Sommaire de l’estimation de l’activité d’apprentissage mixte pour les élèves de la maternelle à la 12e année au cours des trois dernières années

Nombre d’élèves engagés dans l’apprentissage mixte
2014-15 2015-16 2016-17
NL 9360* 10,905* ~8,000*
NS 54,000** ~54,000** ~54,000**
PE *** *** ***
NB 5208** 4171** 5,917**
QC 36,500** 44,500** ~5,300
ON 237,930* 237,930* ~468,000*
MB *** *** ***
SK *** *** ***
AB *** *** ***
BC *** 6578**** ~6,300****
YT 379** 653** 830**
NT *** *** ***
NU *** *** ***
Federal *** *** 638**
Total 343,377 358,737 657,985

* Estimation basée sur les données du système de gestion de l’apprentissage
** Données fournies par le Ministère
*** Estimation du niveau d’activité indisponible
**** Données extraites de réponses obtenues d’un sondage de programme individuel

Il est intéressant de noter que le Nouveau Brunswick, le Yukon ainsi que le Ministère des Affaires autochtones et du Nord ont été en mesure de fournir des nombres précis. Dans le cas du Yukon, c’était grâce à un programme d’apprentissage mixte qui était encadré par le Ministère de l’éducation du Yukon tandis que le ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien a vraiment inclus deux codes d’apprentissage mixte dans les données officielles. Les chiffres fournis pour le Nouveau Brunswick – de même que pour Terre-Neuve-et-Labrador, la Nouvelle Écosse et l’Ontario – étaient des estimations basées sur l’inscription des élèves ou des enseignants dans le système de gestion de l’apprentissage au niveau de la province. Étonnamment, à l’exception des Affaires indiennes et du nord canadien, les cinq autres provinces et territoires (Terre-Neuve-et-Labrador, la Nouvelle-Écosse, le Nouveau Brunswick, l’Ontario et le Yukon) ont un système géré en encadré par le Ministère de l’éducation dans la province ou le territoire en question.

Il est important de souligner que ces estimations d’activités d’apprentissage mixte résultent d’un souci réel d’essayer de quantifier ce modèle d’apprentissage virtuel. Au-delà de la question de savoir si les enseignants et les élèves inscrits dans des systèmes de gestion de l’apprentissage au niveau de la province participaient à l’apprentissage mixte, cette donnée représente largement l’information obtenue de programmes qui participaient de façon non équivoque à la formation à distance et en ligne (et aussi simplement dans la formation mixte).   Par exemple, dans le rapport de l’année dernière : État de la nation: Apprentissage en ligne de la maternelle à la 12e année au Canada, il est rapporté que les données suivantes n’étaient pas prises en compte dans les données de 2015-16 du tableau 5 :

  • Au Manitoba: un programme d’apprentissage virtuel rapporte la participation de 24 élèves à l’apprentissage mixte (provenant de 869 écoles)
  • En Saskatchewan : 4 programmes d’apprentissage virtuel rapportent la participation de 1895 élèves à l’apprentissage mixte (provenant de 798 écoles)
  • En Alberta : 3 programmes d’apprentissage virtuel rapportent la participation de 1463 élèves à l’apprentissage mixte (provenant de 2152 écoles)

Ces trois provinces comptent 3819 écoles en tout, lesquelles représentent des dizaines de milliers d’enseignants dont un grand nombre contribuent sans doute à l’apprentissage mixte. Pourtant, en ce qui concerne ces provinces, les chercheurs de cette étude ne disposent d’informations que relativement aux programmes de formation à distance et en ligne de 8 districts scolaires. Bien que nous soyons en mesure d’affirmer que l’apprentissage mixte pour les élèves de la maternelle à la 12e année est en constante croissance (et s’avère très significative dans certaines provinces et certains territoires), nous croyons aussi que la part de l’apprentissage mixte en éducation est nettement sous-évaluée dans ce rapport et ne représente qu’une infime partie du vrai niveau d’apprentissage mixte que l’on retrouve dans la plupart des provinces et territoires.

By |2018-06-22T01:38:33+00:00June 29th, 2018|Research, State of the Nation|